La mort refusée ou la reproduction de l’être humain

0,009,43 H.T.

C’était il y a une vingtaine d’années. Je préparais mon mémoire de fin d’étude dans le cadre de mes études en théologie. Celui-ci portait sur le clonage et avait pour problématique : « Faut-il interdire le clonage humain à des fins de reproduction ».

C’était il y a une vingtaine d’années, en janvier 1997, une équipe de biologistes écossais sous la direction du professeur Wilmut avait réussi un exploit technique qui défraya la chronique. Ils sont parvenus à créer le double génétique d’une brebis adulte, à partir de l’une de ses cellules.

Saluée par le monde scientifique, cette découverte avait constitué une prouesse technique.

Si cette expérience a bousculé les esprits, c’est surtout à cause de ses possibles développements. En effet, il devenait évident pour chacun que l’acquisition de la capacité à cloner un être humain était imminente, mais aussi que cette réalisation concrète répondait tant à un projet scientifique et économique qu’à un fantasme ancestral : se voir vivre et croire ne jamais mourir.

Format A5, 86 pages
ISBN 9782369572879

Effacer
UGS : EE91-1-2-3 Catégories : , , Étiquettes : , ,