Les dynamiques d’un génocide qui a le triste record mondial au regard de J-B Metz

0,0012,27 H.T.

Le titre de ce livre incitatif fait directement penser à « un génocide autre que la Shoah ». Oui, mais pourquoi ? Sachant que la Shoah reste unique, l’auteur s’y réfère avec une réflexion poussant à une praxis assez pertinente : reprenant le mot mimétisme, il pointe convenablement du doigt les tâtonnements des remèdes aux défis d’un contexte vraiment particulier. Avec un abord scientifique, il nous fait baigner dans un domaine peu ou pas exploré du génocide perpétré contre les tutsi au Rwanda, en avril 1994. Il s’agit des dynamiques mémorielles y relatives, vis-à-vis du véritable «Souviens-toi…Garde-toi d’oublier…» (Dt 8, 2; 11). Le contenu du livre a été brillamment soutenu, en 2019, à l’Université Pontificale Saint Thomas d’Aquin de Rome (Angelicum), avec la mention Summa Cum Laude Probatus (‘avec la plus haute distinction’).

Oui, le monde connait surtout le Rwanda à travers ledit génocide qui a le triste record d’être le plus rapide au monde, et parfois assimilé à la Shoah. Et pourtant, ce petit pays était considéré comme “le premier grand royaume chrétien au coeur de l’Afrique” ! En laissant à la soif du lecteur le soin de découvrir tous les enjeux, ne serait-ce autant le moment de savoir pourquoi certains pensent que l’inauguration du site mémorial de Gisozi, vers l’an 2000, marque le début de ce mimétisme mémoriel par rapport à la Shoah? Le Rwanda connait donc une pastorale qui cherche l’intelligence de son mal parfois perçu comme répétition ou variante de la Shoah, provoquant ainsi une pastorale qui oscille entre le modèle mémoriel typiquement rwandais et le mimétisme à la Shoah».

Format A4, 153 pages

ISBN 9782369573128

UGS : HB01-1-1-1-1-1-1-2-1 Catégories : , , Étiquette :

Options suivi France uniquement Colissimo pour France et Europe